IGL : la situation cellulaire du troupeau s’améliore-t-elle ?

Publié le 26/06/2014 | Technique

L’Incidence Globale en Lactation (IGL), nouveau critère pour vous aider à gérer la situation cellulaire de votre élevage présenté lors des Hivernales, fait désormais partie de la valorisation des résultats individuels.

De quoi s’agit-il ?

Pour maintenir de bons résultats cellulaires sur le long terme, il faut impérativement maintenir au plus haut le taux de vaches saines (plus de 85% de vaches à moins de 300 000 cellules). Or, nous constatons régulièrement sur le terrain un décrochage du nombre de vaches saines dû bien souvent à la contamination de vaches à vaches et aussi que celle liée à l’environnement. L’IGL est un moyen vérifier le contrôle des infections en mesurant leur propagation à des vaches initialement saines.

Comment est-il calculé ?

L’IGL est le ratio entre le nombre de vaches qui se sont infectées depuis la pesée précédente et le nombre de vaches qui potentiellement pouvaient s’infecter. L’écart entre les 2 pesées est pris en compte. Le résultat est ramené sur un mois.
En règle générale, votre situation est très satisfaisante lorsque l’IGL est à moins de 6%, satisfaisante entre 6 et 10% et préoccupante à plus de 10%.
Ce critère complète le tableau de bord de la qualité du lait de votre élevage qui peut être édité à partir des 12 dernières pesées effectuées chez vous.  Il s’agit également d’une nouveauté.

Les conseillers d’Avenir Conseil Elevage sont à votre écoute pour vous aider dans la gestion de la Qualité du Lait de vos élevages. N’hésitez pas à faire appel à eux.