PROTECOW : Un partenariat international unique en conseil laitier

Publié le 01/02/2017 | Technique - Nos Actions

  • Une équipe d’experts en bovins laitiers

La rentabilité des exploitations laitières est plus que jamais une préoccupation de la filière dans un contexte de prix du lait volatil. L’une des pistes possibles pour la pérenniser est l’amélioration de l’efficacité alimentaire. L’alimentation du bétail, représentant près de 70% des charges opérationnelles, constitue en effet le principal levier que le producteur peut actionner pour limiter ses coûts de production. S’appuyant sur des fonds européen grâce au programme INTERREG V, cinq structures des domaines du conseil technique et économique ou de la recherche et du développement ont choisi de s’associer dans un projet transfrontalier franco-belge. Celui-ci est destiné à aider les éleveurs laitiers de la région frontalière à améliorer leurs résultats techniques et économiques. Il s’agit du projet PROTECOW.

Une équipe d’experts en bovins laitiers

L’élaboration du projet est réalisée de manière conjointe par les cinq partenaires en France et en Belgique. Chacun possède des compétences propres en conseil technique et économique et en recherche et développement dans le domaine de la production laitière. L’équipe formée permet ainsi une expertise unique en bovins laitiers. 

Les partenaires de cette aventure sont les suivants :

ACE (Avenir Conseil Élevage, FR) : entreprise de conseil en élevage laitier et allaitant. ACE accompagne les éleveurs des départements français de l’Aisne, le Nord, l’Oise et la Somme sur tout ce qui concerne la conduite technique et économique de leur troupeau, en s’appuyant notamment sur la mesure des performances individuelles des animaux.
INAGRO (BE) : organisme  de recherche et conseil dans l’agriculture et horticulture.  INAGRO met en œuvre des techniques innovantes au service de l’agriculture. Au cours de ces dernières années, le centre de recherche a participé à des projets sur l’utilisation du tourteau de soja tanné ou des co-produits de la production de bioéthanol, la gestion des prairies et la gestion technico-économique des élevages.
ILVO (BE) : organisme public de recherche sur l’élevage du bétail. ILVO travaille sur l’efficacité de l’alimentation des bovins dans le respect de l’environnement et possède une vaste expérience dans l’évaluation de la valeur des aliments (fourrages, concentrés, aliments innovants) et de la mise en place d’essais zootechniques.
IDELE (Institut de l’Elevage, FR) : organisme de recherche et développement pour les filières herbivores. IDELE travaille sur la génétique, les techniques d’élevage, l’environnement, la santé, le bien-être animal, la qualité des produits, l’économie des filières et de l’exploitation, les systèmes d’élevage, le métier d’éleveur, les systèmes d’informations, la coopération internationale.
CRA-W (Centre wallon de Recherches agronomiques, BE) : organisme d’intérêt public s’intéressant notamment à la durabilité des exploitations laitières, avec un focus sur l’alimentation de précision, en vue de minimiser le coût alimentaire par litre de lait, limiter les rejets dans l’environnement (azote, méthane) et optimiser la qualité nutritionnelle du lait.

logo_banner


Un programme prometteur

Le projet PROTECOW a débuté le 1er janvier 2017 pour une durée de quatre ans. Il comprend trois types d’actions :
La création d’un club transfrontalier d’éleveurs laitiers : pour échanger connaissances et expériences par-delà les frontières, et en faire profiter l’ensemble des éleveurs des trois zones transfrontalières par la diffusion des références acquises. 
Le transfert direct des résultats de la recherche sur les exploitations : les nouveaux résultats sur l’alimentation azotée et la rentabilité vont être directement appliqués aux élevages laitiers au sein du projet.
Des visites conjointes des conseillers des trois versants dans les mêmes élevages laitiers : pour faire le lien entre les éleveurs et la recherche, et  pour confronter les diagnostics et la manière d’apporter le conseil (moyen, contenu).

La mise en synergie des différentes compétences des partenaires, la complémentarité de leurs méthodes de travail et la confrontation directe avec le terrain rend ce projet unique en son genre. Tout un programme rempli de perspectives !

Contacts
• Pour la Flandre : Eddy Decaesteker (INAGRO) et Leen Vandaele (ILVO)
• Pour la Wallonie : Lise Boulet (CRA-W)
• Pour la France : Benoît Rouillé (IDELE) et Benoît Verriele (ACE)