Ensilage du maïs : une journée cruciale

Publié le 24/07/2017 | Technique - Agenda

Caler la date, organiser le chantier en prévenant tous les intervenants, veiller à la qualité du produit… l’ensilage du maïs est toujours une période stressante pour l’éleveur. Rien d’étonnant à cela puisqu’il conditionne l’alimentation du troupeau pour toute l’année à venir. Rappel des critères clefs de réussite.

Pour une bonne qualité et une bonne conservation le critère de décision majeur reste la maturité de la plante. Il faut viser l’objectif de 32-33% de matière sèche plante entière. En dessous, la conservation du fourrage sera plus compliquée (tas qui coule), le fourrage n’aura pas atteint sa teneur en amidon optimale et le rendement sera plus faible. Au-dessus de ces valeurs le tassement du tas devient plus difficile. La longueur de hachage et l’éclatement des grains deviennent alors des critères très importants pour sauvegarder la qualité.

Avec les conditions climatiques de cette année, il est probable d’être confronté à cette dernière situation. Pour l’éviter, l’observation de la plante, des grains et l’enregistrement de la date de floraison permettent d’apprécier la période de maturité optimale. La mesure de la matière sèche (plante entière) augmente la précision et facilite le suivi des parcelles.  

Le jour J, prendre le temps d’observer

Si la matière sèche est prépondérante pour déterminer la date de récolte, une fois celle-ci calée d’autres critères sont à surveiller le jour même pour les adapter. La longueur de hachage et l’éclatement des grains doivent être modulés selon le taux de MS de la plante, le matériel de reprise de l’ensilage et la composition de la ration. Plus le taux de MS de la plante augmente, plus la longueur de hachage sera faible. Si la reprise est effectuée avec un outil défibrant (fraise, mélangeuse,…) la longueur pourra être augmentée.

En ce qui concerne l’éclatement du grain, plus le taux de MS est élevé et plus il faut être vigilant à la qualité d’éclatement. Un grain non éclaté ne sera pas valorisé par les animaux et se retrouvera directement dans les bouses.

Ces critères sont à mesurer le jour de l’ensilage pour faire les réglages sur la machine. Les conseillers ACE préconisent l’utilisation de tamis avec différentes tailles de mailles. Après modification sur l’ensileuse il faudra renouveler la mesure pour valider les réglages.

Anticiper l’imprévu

Pour finir, l’organisation pratique doit être anticipée : Par quelle parcelle commencer ? Combien de remorques aurai-je le matin ? et l’après-midi ? Qui pour assurer la traite et les autres tâches quotidiennes ? Qui peut préparer le repas ?... Prévoir le chantier dans les moindres détails n’évitera pas les imprévus mais permettra de les gérer plus sereinement.

Anticiper permet aussi de planifier le temps nécessaire aux vérification indispensables pour un bon ensilage. Ainsi, c’est l’assurance d’avoir une bonne base de ration qui permettra de limiter la complémentation et par conséquent l’achat de concentrés. En une journée, une part importante du résultat technico-économique peut être assurée, alors autant mettre toutes les chances de son côté !

1er septembre : Des nouveautés, du concret et de la convivialité !

Avenir Conseil Elevage organise une journée spéciale ensilage le 1er septembre 2017 sur une parcelle de maïs entre Abbeville et Drucat. Les conseillers détailleront les critères et les valeurs d’un ensilage de qualité. A cette occasion, un point sera fait sur les nouveautés en matière de types de coupe et d’éclatement des grains. Ils expliqueront comment utiliser les tamis et préciseront les intérêts techniques et économiques de l’analyse précise des valeurs alimentaires du maïs récolté.
Cette journée sera marquée par la démonstration de plusieurs ensileuses en fonctionnement avec différents réglages pour apprécier concrètement les conséquences sur la gestion de l’alimentation.

Le repas, inclus dans l’inscription, sera l’occasion d’échanger entre participants, et avec les conseillers et les entrepreneurs présents. Un rendez-vous pour tous les éleveurs à ne pas rater !

Inscription et renseignements auprès des conseillers Avenir Conseil Elevage de la Somme ou par téléphone au 03 27 72 66 66 ou en remplissant le formulaire en ligne ici.


Pour aller plus loin

20170901-Objectif 32%.pdf