Pilotez la valorisation des fourrages

Publié le 06/10/2017 | Nos Actions

  • 6,50 €HT l'analyse en formule Pilotage !

Depuis 2016, Avenir Conseil Elevage propose une solution simple, rapide et économique pour analyser la valeur alimentaire des fourrages. Plus de 3000 échantillons ont ainsi été analysés par l’Agrinir et de plus en plus d’éleveurs font appel à ce service afin de mieux connaitre leurs fourrages et d’optimiser ainsi leur utilisation dans les rations.

Basé sur la technologie Infrarouge, Agrinir est en mesure d’analyser les fourrages conservés tels que les ensilages de maïs, d’herbe, les foins d’herbe et de luzerne ainsi que les différentes associations légumineuses – graminées (à hauteur de 50% de légumineuses). Il fournit les valeurs alimentaires de ces fourrages : MS, UFL, PDI, amidon, cellulose, NDF, ADF, MAT et UEL. Il est également possible d’analyser les concentrés soja et colza purs ainsi que les rations complètes (avec 50% de maïs minimum), pour les valeurs suivantes : MS, MAT, cellulose, ADF, NDF et amidon.

Simple, rapide et compétitif

En pratique, la prise d’échantillon peut être réalisée soit par le conseiller, soit par l’éleveur. Celui-ci est analysé le mardi qui suit sa réception dans les locaux ACE de Cambrai. Cette organisation permet de faire certifier les résultats par un spécialiste fourrages avant de les mettre à disposition des éleveurs sur leur espace PDF Synel.

Les formules Agrinir proposées par ACE permettent de réaliser des analyses à des coûts très compétitifs face aux analyses en laboratoire. Pour 195 €HT, le pack pilotage de 30 analyses offre ainsi un prix de revient de 6,50 €HT par analyse (tarifs 2017).

Pourquoi faire analyser ses fourrages ?

Les ensilages de maïs sont maintenant derrière nous. Stade de récolte et qualité du hachage ont été surveillés attentivement afin d’obtenir un aliment de qualité tout au long de l’année. Pour le valoriser correctement, il est ensuite indispensable d’en connaitre les véritables valeurs alimentaires.

L’analyse des différents fourrages de l’exploitation permet d’ajuster leur en fonction des besoins de chaque catégorie d’animaux (VL en production, génisses, bœufs, VA…) et d’adapter la complémentation pour réaliser des économies.

Prenons l’exemple d’une récolte d’herbe à 0,70 UFL et une autre à 0,90 UFL (les écarts peuvent être bien plus importants !). En intégrant 5 kg de matière sèche dans la ration, la différence atteint 1 UFL, soit 1kg de céréales en plus ou en moins à distribuer. Pour un troupeau de 50 VL, cela représente tout de même 18 T sur l’année et un écart de 2 700 € environ !

Analyser c’est pouvoir gérer !

Pour aller plus loin

Agrinir d'ACE.pdf