Tamisage des maïs : Pour veiller au bon réglage de l’ensileuse

Publié le 22/08/2018 | Technique

Le taux de matière sèche est prépondérant pour déterminer la date de récolte du maïs, mais une fois celle-ci calée, d’autres critères sont à surveiller le jour J.

La longueur de coupe, l’éclatement des grains, les particules grossières (supérieures à 2 cm) et les particules fines (inférieures à 5 mm) sont autant d’éléments à surveiller tout au long de la récolte. Ces éléments doivent être modulés selon le taux de MS de la plante, le matériel de reprise de l’ensilage et la composition de la ration. Plus le taux de MS de la plante augmente, plus la longueur de hachage sera faible. Si la reprise est effectuée avec un outil défibrant (fraise, mélangeuse…) ou dans le cas d’une ration avec une part élevée de concentrés, alors la longueur pourra être augmentée.

En ce qui concerne l’éclatement du grain, plus le taux de MS est élevé et plus il faut être vigilant à la qualité d’éclatement. Un grain non éclaté ne sera pas valorisé par les animaux et se retrouvera directement dans les bouses. Le test de la bassine permet d’appréhender facilement ce critère.

Quelques minutes suffisent !

Pour veiller aux bons réglages de la machine, il est fortement conseillé de réaliser des tamisages au début du chantier. Les conseillers ACE peuvent réaliser ce tamisage des premières remorques.
Grâce à cela et selon votre ration, le stade de récolte et le mode de reprise de l’ensilage et de distribution, ils sont en mesure de vous fournir des préconisations immédiates. Lorsque des réglages sur l’ensileuse sont nécessaires, il convient de renouveler le tamisage pour les valider.

Chaque tamisage prend 10 à 30 minutes lorsqu’il y a peu de changements de réglage. C’est un service rapide et simple pour apprécier la qualité de récolte du maïs qui sera distribué lors des 12 prochains mois !