Valeurs alimentaires des maïs 2018

Publié le 11/10/2018 | Technique

  • Des maïs pas si secs malgré la météo

La période des ensilages de maïs a été exceptionnellement précoce (dès le 6 août dans les cas extrêmes). Cette avance permet d’avoir un premier bilan des analyses déjà réalisées.

Les conditions climatiques particulières auraient pu faire craindre des récoltes à des taux de MS excessivement élevés. Mais, comme les années précédentes, 40% des échantillons présentent un taux de MS inférieur à l’objectif minimum de 32%. A ce stade, la plante n’est pas à son optimum de maturité. L’encombrement du fourrage récolté est plus élevé et les pertes de rendement peuvent atteindre 1 à 2 TMS par Ha, soit 1 000 à 2 000 litres de lait en moins.

Analyser avant…

Une part non négligeable du coût alimentaire se joue donc au moment de choisir sa date d’ensilage. Pour cela, Avenir Conseil Elevage vous propose tous les ans de mesurer l’évolution de la MS plante entière et participe à la publication de références dans la presse. En complément il est indispensable d’observer les grains au champ et en cas de doute ne pas hésiter à faire appel à un conseiller d’élevage.

Analyser après…

L’autre caractéristique de la récolte 2018 est l’hétérogénéité de la qualité des maïs de début de campagne. Sur la cinquantaine d’échantillons de maïs fermenté déjà analysée les écarts sont importants.

Amidon UEL UFL Cellulose Brute
Mini 277 0,92 0,89 165
Maxi 407 1,00 0,98 210

S’il est possible d’estimer une fourchette de la Matière Sèche, il est en revanche impossible de fournir des teneurs d’amidon, cellulose ou autres UF et UEL !

Pour une ration à base de maïs, passer de 0,98 à 0,89 UFL peut entraîner jusqu’à 3 kg de lait par vache et par jour de perte, faire baisser les taux ou encore toucher l’état des animaux. De même, la teneur en amidon va impacter le choix du concentré éventuellement utilisé pour compenser. Il est donc indispensable d’analyser le silo pour adapter la ration aux objectifs et pour prendre les bonnes décisions au bon moment.

Analyser plusieurs fois…

Il faut également bien être conscient que des variations sont également possibles entre parcelles. Autrement dit, il est très judicieux de multiplier les analyses pour soit conforter la conduite soit ajuster la complémentation.

Enfin, connaître la valeur des fourrages actuels est un avantage pour choisir les variétés de la prochaine campagne.

La formule « Agrinir Pilotage » proposée par ACE vous permettra de suivre régulièrement l’évolution de vos maïs ainsi que la plupart des autres fourrages grâce à des analyses infra-rouge régulières pour un coût maîtrisé et connu à l’avance pour l’année. N’hésitez pas à en parler à votre conseiller pour plus d’informations. Analyser c’est pouvoir décider !!

Pour aller plus loin

Service ACE-Agrinir.pdf