CétoDétect : pour combattre l’acétonémie

Publié le 16/03/2013 | Technique

Les signes cliniques de l’acétonémie sont plus ou moins évidents à détecter, pourtant, on estime que 7 à 14% des vaches sont en acétonémie en début de lactation, entrainant des pertes de production (jusqu’à 300 kg sur la lactation), une mauvaise reproduction, une plus grande sensibilité aux pathologies.

Une innovation des organismes Conseil Elevage
Le seul moyen de détection facilement applicable consiste à calculer le rapport TB/TP. Seulement c’est un critère peu sensible. Plus de 40% des VL dont le rapport est supérieur à 1,5 ne sont pas en acétonémie alors que 30% de celles dont le rapport est inférieur à 1,5 le sont.
Pour améliorer la détection, Avenir Conseil Elevage, en collaboration avec Orne Conseil Elevage et CLASEL, a élaboré un nouvel indicateur plus précis. CetoDetect est fondé sur un bio-modèle combinant des données zootechniques et le dosage par infrarouge de deux corps cétoniques présents dans le lait. Ce nouvel outil récompensé par un Inel d’or au Space vous sera proposé dès le 1er octobre.

Simple : utilisation des échantillons de lait du contrôle de performances.
Progressif : évaluation du risque et de la sévérité de l’acétonémie des animaux :
de 0 (animal sain) à 5 (malade).
Réactif : cet indicateur permet d’intervenir :
- en préventif sur la conduite alimentaire des vaches en début et fin de lactation.
- en curatif pour limiter dans la durée et l’intensité les impacts négatifs de la cétose.

Nos conseillers peuvent vous aider à valoriser cet outil.